Perforation colique au cours d'une coloscopie

Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Perforation colique au cours d'une coloscopie - Cas clinique

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

Perforation colique au cours d'une coloscopie.

  • Chirurgien
Auteur : La Prévention Médicale / MAJ : 19/05/2016
  • Homme né en 1943.
  • Coloscopie de dépistage en raison d'un antécédent de cancer colique chez la mère. Examen réalisé sans incident. Absence d'anomalie dépistée. Visite rapide de sortie, sans répétition au patient des informations sur les complications possibles "consigne assez vague pour rappeler le médecin en cas de souci". Retour à domicile en fin d'après-midi.
  • A J3 : douleurs abdominales modérées mais persistantes, n'entravant pas toutefois l'activité du patient. Gastro-entérologue non joignable ce jour là.
  • A J5 : douleurs abdominales extrêmement vives. Appel du gastro-entérologue qui conseillait la prise d'un antalgique et la réalisation d'une radiographie d'abdomen sans préparation. Toutefois, les douleurs s'aggravant, le patient prenait par téléphone l'avis d'un médecin cancérologue habitant son immeuble qui lui conseillait de se faire hospitaliser immédiatement.
  • Deux heures plus tard, intervention en urgence pour péritonite stercorale secondaire à une perforation située au niveau de la jonction entre la portion terminale du colon et le rectum. Suture de la perforation avec colostomie. 
  • Après trois mois de convalescence, rétablissement de la continuité intestinale.

Leçons

  • Retrouvez le site de la SFED sur l'information sur les risques de la coloscopie,
  • Lisez la fiche d'information médicale avant réalisation d'une coloscopie établie conjointement par la Société Française d'endoscopie digestive (SFED), la Société Nationale Française de Colo-Proctologie, et la Société Nationale Française de Gastro Entérologie (SNFGE).

IMPORTANT : L'analyse approfondie des causes n'est pas identique à l'analyse juridique. Elle ne cherche pas LE Médecin ou LE professionnel responsable, mais cherche à identifier les mécanismes et causes évitables de l'évènement indésirable pour les bloquer à l'avenir et empêcher le problème de se reproduire.

Analyse et jugement

Lisez plus d'informations sur la prise en charge des complications coliques

Le site de la SNGE

Lire l'article en entier

0 Commentaire

Publier un commentaire