Choc anaphylactique après intervention pour obstruction nasale chronique

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • PDF
  • Imprimer la page
Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Choc anaphylactique après intervention pour obstruction nasale chronique - Cas clinique

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • PDF
  • Imprimer la page
0 Commentaire

Intervention pour obstruction nasale chronique (reperméabilisation des fosses nasales) chez une femme née en 1955.

  • Paramédical
MAJ : 30/05/2016

Cas Clinique

  • 11H45 : fin de l’intervention, retour en chambre, pas de problème,

 

  • 21h00 : dans le cadre de l’antibiothérapie prophylactique prescrite par l’ORL, injection intraveineuse dans la soirée d'une ampoule d’Augmentin® (amoxicilline, acide clavulanique),

 

  • Injection IVD lente (20ml prévus en 3 minutes) par une IDE,

 

  • Malaise pendant l’injection, arrêt de l’injection,

 

  • Arrêt cardiaque dans les secondes qui suivent,

 

  • Appel de deux autres infirmiers présents à l’étage dans la clinique : Massage Cardiaque Externe et apport d’Oxygène par la sonde nasale, appel en urgence de l’anesthésiste d’astreinte à domicile,

 

  • Arrivée de l’anesthésiste 5 à 7 minutes après l’appel,

 

  • Réanimation : 3 mg d’adrénaline, Intubation, ventilation, remplissage vasculaire après pose d’une voie veineuse centrale,

 

  • Décès par anoxie cérébrale 9 jours plus tard.

Ce matériel est réservé à un usage privé ou d'enseignement. Il  reste la propriété de la Prévention Médicale, et ne peut en aucun cas faire l'objet d’une transaction commerciale.

0 Commentaire

Publier un commentaire