Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Sage-femme

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

Retrouvez tous les cas cliniques concernant les sage-femmes.

Sage-femme (29 résultats)

Malaise grave d’un nouveau-né en salle de réveil
30/04/2019 Par Caroline QUELEN, Sage-femme

Les conséquences d’un malaise grave chez un nouveau-né peuvent être dramatiques. Le cas clinique suivant décrit le malaise grave d’un nouveau-né à H3 en salle de réveil suite à une césarienne.

  • Sage-femme
  • nouveau-né

Usurpation d'identité pour une IVG
26/03/2019 Par Caroline QUELEN, Sage-femme

Mme K* entre au centre de planification familial pour IVG par méthode médicamenteuse le 26 novembre 2018. Son accueil est réalisé par une hôtesse expérimentée qui connait bien la procédure d’identitovigilance...

  • Sage-femme
  • Usurpation d'identité pour une IVG

Chute d'un nouveau-né du lit maternel
25/02/2019 Par Caroline QUELEN, Sage-femme

La chute fait l’objet de nombreuses déclarations d’événements indésirables dans les établissements de santé. La plupart du temps, elles sont en lien avec la prise en soin des personnes âgées ou vulnérables, des actions de prévention sont recommandées, notamment par la HAS afin de réduire le risque de chute.

Le cas clinique suivant décrit un incident où un nouveau-né a été exposé à ce risque.

  • Sage-femme
  • Chute d'un nouveau-né du lit maternel

Erreur d'administration d'insuline au décours d’une césarienne
07/01/2019 Par C.QUELEN, Sage-femme

L’erreur médicamenteuse est l’une des principales causes de dommage associé aux soins. Ces conséquences peuvent être graves pour le patient mais aussi pour la seconde victime : le soignant. Le cas clinique suivant décrit un incident porteur de risque déclaré lors de la préparation et l’administration d’une seringue d’insuline par pousse seringue électrique (PSE) à 10 fois la dose.

  • Sage-femme
  • seringue insuline césarienne

Analyse du RCF insuffisante pour éviter la césarienne
23/11/2018 Par Caroline QUELEN, Sage-femme

Un jeudi soir après une belle journée d’automne, Mme X se présente aux urgences de la maternité au terme de 38SA pour perte de liquide.

  • Sage-femme
  • Analyse du RCF insuffisant pour éviter la césarienne

Hystérectomie d’hémostase : retard de prise en charge d’une HPP
21/11/2018 Par Caroline QUELEN, Sage-femme

L’hémorragie du post partum est définie par une perte sanguine de 500 ml, quel que soit le mode d’accouchement. Dans le cas d’un accouchement par césarienne, les recommandations de prise en charge restent identiques à celles d’un accouchement par voie basse. Le cas clinique suivant décrit la prise en charge d’une césarienne programmée lors d’une grossesse gémellaire.

  • Sage-femme
  • Hystérectomie d’hémostase : retard de prise en charge d’une HPP

Administration de suppléments de lait maternel
17/10/2018 Par Caroline QUELEN, Sage-femme

Ce retour d’expérience décrit la démarche de gestion des risques dans l’administration de supplément de lait maternel sur plusieurs incidents entre novembre 2014 et juin 2018 dans une maternité de niveau 3.

  • Sage-femme
  • identitovigilance administration suppléments lait maternel

Un enchaînement de « ratés » dans la prise en charge d’une hémorragie du post-partum
10/09/2018 Par La Prévention Médicale

Madame P., primipare de 29 ans, dont la grossesse s’est déroulée normalement, consulte au terme de 40 SA et 3 jours, pour des contractions utérines et une rupture spontanée de la poche des eaux...

  • Sage-femme

Prévention de l'allo-immunisation fœto-maternelle injustifiée
29/08/2018 Par Caroline Quelen, Sage-femme

Une sage-femme de nuit injecte du Rhophylac® à la mauvaise patiente... Quelles sont les conséquences de cette erreur et comment aurait-elle pu être évitée ?

  • Médecin
  • Sage-femme
  • rhophylac, erreur injection

Choc septique à 22 semaines d’aménorrhée (SA) sur une chorioamniotite
09/05/2018 Par Isabelle Le CREFF

Mme X, âgée de 19 ans, nullipare, deuxième geste, sans antécédents familiaux et médicaux particuliers, en France depuis peu, ne parlant pas le français, présente à 22 SA des métrorragies et une fièvre à 40°C. Dans ses antécédents obstétricaux, on retrouve 1 fausse couche tardive au 6ème mois de grossesse dans un contexte de rupture prématurée des membranes.

  • Sage-femme