Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Accréditation et recertification des médecins : détection des médecins à risque

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2016 - Détection et analyse des médecins faisant l'objet de multiples plaintes

17/03/2017

Oshel R. Philip L. The Detection, Analysis, and Significance of Physician Clustering in Medical Malpractice Lawsuit Payouts.Journal of Patient Safety ON line first, LWW.

Résumé

L’analyse des bases de données incidents/accidents donne des indications précises sur les médecins suscitant de multiples plaintes (en fréquence et/ ou gravité). L’étude utilise la base nationale des plaintes médicales juridiques US (National Practitioner Data Bank) en se focalisant sur les médecins ayant une fréquence ou une gravité (niveau d’indemnisation des victimes) anormale (en considérant plusieurs points de la courbe, anormaux et très anormaux).

Environ 1,8% des médecins US sont responsables de 50% du montant des $83.368.588.200 représentant la somme des indemnisations accordées aux victimes sur les 25 dernières années. Sur ce nombre, 12,6% des médecins ont subi une interdiction d’exercer, et 6,3% une limitation d’exercer certains privilèges de leur diplôme. Les médecins qui avaient déjà une charge d’indemnisation importante à leur actif, avait 74% d’avoir une autre plainte, soit deux fois plus que le médecin standard qui n’avait eu qu’une plainte.

Les auteurs suggèrent de se concentrer beaucoup plus sur cette catégorie de médecin à risque pour faire progresser la sécurité des patients.

Mon avis

Mon avis : un article très bien documenté confirmant ce que l'on sait déjà