Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Accréditation et recertification des médecins : détection des médecins à risque

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2007 - Identification des médecins sujets à des plaintes

29/04/2016

Rolph, J. E., Adams, J. L. and McGuigan, K. A. (2007), Identifying Malpractice-Prone Physicians. Journal of Empirical Legal Studies, 4: 125–153. 

Résumé

Analyse d’une des premières bases de plaintes US d’assurance regroupant 8,000 médecins et 9,300 plaintes.
Construction d’un modèle prédictif du risque de plainte sur la base de la connaissance du passé (modèle d’inférence Bayésienne)/ Les variables recherchées comme prédictives sont l’âge, le sexe, la spécialité, la formation, et les caractéristiques professionnelles (niveau d’équipement, type d’actes médicaux pratiqués, risques particuliers, et caractéristiques plus générales du type d’hôpital). Les médecins sont divisés entre spécialités non chirurgicales et spécialités chirurgicales.
L’analyse montre que l’on peut être assez prédictif dans le groupe des spécialités chirurgicales en faisant la part entre chirurgiens ayant eu des accidents et ceux peu ou pas sinistrés (le nombre d’accidents passés est le meilleur prédicteur d’un accident futur), mais on ne retrouve pas de tels facteurs prédictifs pour les spécialités non chirurgicales.

Mon avis

Un sujet récurrent d'articles, toujours intéressant à lire. Plus original, le résultat sur l'absence de lien de ce type pour les spécialités non chirurgicales.