Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Briefing, huddles et check-lists

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2009 - Impact C/L et briefing sur le changement de culture

07/08/2015

Koshbin A., Lingard L., Wright J., Evaluation of preoperative and perioperative operating room briefings at the Hospital for Sick Children, CanJSurg, 2009, 53, 4: 309-

Résumé

Observation de la C/L préopératoire et du time out en utilisant des observateurs au bloc, 159 C/L pré-op et 230 Time out observés au total. Evaluation de la culture de sécurité par le questionnaire SAQ et débriefings par interviews administré avant / après (à un an de distance) à l’ Hospital for Sick Children de Toronto, en Ontario.

Méthodes : évaluation par observation directe de l’intégralité de la C/L avant induction anesthésique  (appelée en anglais ‘07h35 huddle’) et du time out /briefing chirurgical qui suit. Evaluation des attitudes du personnel concerné vis-à-vis de la sécurité au bloc opératoire à l’aide d’un questionnaire administre AVANT et APRES introduction de la C/L (Safety Attitudes Questionnaire, Operating Room version). En dernier lieu, entrevues individuelles auprès du personnel du bloc opératoire.

Résultats : Selon les observations directes, 102 C/L ont été complètes de 07:35 sur 159  observés (64,1 %) et 230 time out sur 232 (99,1 %). Le questionnaire montre une amélioration de la sécurité perçue du bloc opératoire, mais uniquement chez le personnel infirmier. Au sujet de la difficulté à discuter des erreurs au bloc opératoire, le personnel infirmier présentait un score moyen de 3,5 (intervalle de confiance [IC] à 95 %, 3,2–3,8) avant l’instauration des briefings; la situation s’était améliorée après leur instauration, la mesure de la difficulté étant passée à un score moyen de 2,8 (IC à 95 %, 2,5–3,2) sur une échelle de Likert en 5 points (p < 0,05). Les entrevues personnelles ont confirmé que, chez le personnel infirmier surtout, les briefings préopératoires et peropératoires augmentent la perception de la communication au bloc opératoire, de sorte que les discussions au sujet des erreurs opératoires se trouvent favorisées. Conclusion des auteurs . L’application d’outils de communication structurés aide à l’amélioration de la culture de la sécurité.

Mon avis

Anecdotique.