Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Comparaison industrie/médecine sur le risque

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2016 - Que peuvent apprendre les autres industries de la santé ?

28/04/2016

Wersinga J., Levi M. What other industries can learn from Health Care, JAMA, 2016,  176, 4. 

Résumé

La santé s’est beaucoup inspirée des méthodes venues des autres industries. Le lean a été importé. Certains hôpitaux ont introduit les savoirs faire de Disney ou des Hôtels dans l’accueil, sans parler des checklists et autres idées venues de l’aviation et du nucléaire. En ces temps de disettes, d’idée pour l’industrie et de crises, le regard pourrait être inversé et regarder ce que la santé peut donner aux autres. Un des points récurrents des défauts industriels est de se focaliser sur les gains à court terme ; la santé sait que l’investissement doit porter sur les gains à long terme. De la même façon, résoudre un problème isolé n’améliore pas un système complexe.
Sur le plan de l’accueil, la confiance est une valeur cultivée en médecine, plus que dans l’industrie ; quelle transparence pour le client ? Comment la restaurer quand elle est perdue par un incident ou un accident ?
Sur le plan des décisions en contexte incertain, rien n’égale le savoir faire médical. La médecine des preuves accumulée par expérience est une réponse à ce domaine. Dans l’industrie, bien peu de choix sont appuyés sur de réels essais, scientifiquement conduits.
Sur le plan collectif, les valeurs, la compassion et l’altruisme restent des points forts et motivants des équipes, points souvent perdus dans l’industrie. Sur les 100 meilleures compagnies où il fait bon travailler citées par le magazine FORBE, 10 sont médicales.
Sur le plan apprentissage, la santé doit se réinventer en permanence, innover, relever de nouveaux challenges. La formation est vraiment continue. Qui peut en dire autant dans l’industrie, à ce rythme ?
Plusieurs industries feraient bien de s’inspirer de ce modèle santé pour s’améliorer.

Mon avis

Une inversion totale de paradigme par rapport à la littérature mais qui fait sens.