Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Consultations par téléphone,distractions, interruptions, mail et nouveaux médias

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2012 - Distraction et l'interruption dans la pratique anesthésique

12/08/2015

Campbell G., Arfanis K., Smith A. Distraction and interruption in anaesthetic practice, Br. J. Anaesth. (2012) doi: 10.1093/bja/aes219 First published online: July 1, 2012

Résumé

Méthode : Observation de 30 anesthésistes sur une période  31 heures. 424 évènements perturbateurs notés avec une fréquence de 0,23 par minute, 0,29 en phase  d’induction, 0,33 dans la phase du transfert en SSPI, 015 pendant le temps opératoire, et 0,5 pendant les phases d’urgences. Les stratégies de gestion de ces distractions réduisant le risque d’erreur sont largement méconnues.

Mon avis

Petite série, mais les résultats sont assez éloquents