Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Consultations par téléphone,distractions, interruptions, mail et nouveaux médias

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2018 - Erreurs médicales associées aux interruptions constantes et la fatigue des professionnels

03/05/2018

Westbrook JI, Raban MZ, Walter SR, et al Task errors by emergency physicians are associated with interruptions, multitasking, fatigue and working memory capacity: a prospective, direct observation study BMJ Qual Saf  Published Online First: 09 January 2018. doi:10.1136/bmjqs-2017-007333

Résumé

Cette étude porte sur les interruptions de tâche et la fatigue et leurs liens aux erreurs médicales. 36 urgentistes ont été observés pendant 120 heures. Toutes les tâches simultanées, et interruptions diverses ont été codées, avec des tests sur la mémoire de travail à intervalles régulier. Les médecins ont aussi indiqué leur pattern de sommeil des dernières 24 heures. Les erreurs de prescriptions sont la variable retenue pour évaluer le risque induit, tout en prenant aussi en compte l’âge, la seniorité, la charge objective de travail et les repos effectués.

Les médecins seniors sont interrompus 7,9 fois/ heure. 28 médecins ont réalisé 239 prescriptions sur les 120h d’observations et ont été interrompus en moyenne 9,4 fois/heure pendant cette phase spécifique du travail.   Les erreurs augmentent significativement en cas d’interruption ou de multitâches au cours de la séquence de prescription. Une dette de sommeil augmente de facteur 15 le risque d’erreur RR 16.44; 95% CI 4.84 to 55.81). Les solutions de protection des interruptions réduisent significativement les erreurs ; il n’y pas d’effet d’âge ou de niveau objectif de charge de travail (nombre de patients aux urgences).

Mon avis

Mon avis : confirmation de résultats précédents