Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Consultations par téléphone,distractions, interruptions, mail et nouveaux médias

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2018 - Risque associé aux personnels surnuméraires en salle d'opération

03/05/2018

Wanta T.., Glasgow A., Habermann E., Kor D., Cima R., Berbari E., Curry T., Brown M., Hyder. Operating Room Traffic as a Modifiable Risk Factor for Surgical Site Infection. Surgical Infections 17, no. 6 (September 6, 2016): 755–60.

Résumé

Cette étude apprécie le risque induit par du personnel supplémentaire dans la salle d’opération sur les infections du site opératoire.

Inclusion de 474 patients où du personnel surnuméraire a été présent en salle d’opération comparé à 803 témoins, et ce dans différents types d’intervention. On note le taux d’infection. En données brutes non corrigées, chaque personne surnuméraire est associé à un surcroit de risque infectieux, mais ce résultat ne résiste pas une fois les données corrigées de l’âge, la gravité patient, comorbidités (ASA).

 La fréquence des infections n’est finalement pas significativement modifiée pour du personnel supplémentaire, qu’il s’agisse de personnel « habillé » ou « non habillé » ou anesthésique.

Mon avis

Mon avis : un sujet rarement instrumentalisé par la science. Les résultats ne sont pas forcément ceux que l’on attend (absence d’effet), mais ils ne portent que sur le risque infectieux et pas sur toutes les erreurs associées aux distractions potentielles