Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Coûts de la non qualité, effet du paiement à la performance

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2015 - Comparaison des résultats des hôpitaux engagés dans le programme national d’amélioration de la qualité Vs les hôpitaux non engagés.

13/08/2015

Osborne, N., Nicholas L., Ryan A., Thumma J., Dimick J. Association of Hospital Participation in a Quality Reporting Program With Surgical Outcomes and Expenditures for Medicare Beneficiaries . JAMA 313, no 5 (3 février 2015): 496.

Résumé

L’étude suit un plan quasi expérimental basé sur les données Medicare 2003-2012 soit un total de 1.226.479 patients ayant eu une intervention chirurgicale dans 263 hôpitaux engagés dans le programme Qualité, versus 526 hôpitaux non engagés dans ce programme.

On mesure la mortalité à 30j, les complications sévères (pneumonies, infarctus, embolies, IR, ré-intervention, réadmission avant 30j.

Après ajustements des risques, on ne lit aucune différence ni médicale, ni en matière de pertinence et de coût sur une période de 3 ans entre les deux types d’hôpitaux, engagés ou non dans le programme qualité ; on note toutefois une tendance à l’amélioration progressive de la sécurité chirurgicale, mais qui est identique dans les deux cohortes.

Mon avis

Pas encourageant…comme quoi les actions simplement d’encouragement administratif ne suffisent pas dans un système complexe pour améliorer la sécurité (qui de toute façon, par la pression de l’innovation et des standards s’améliore pour tous lentement).