Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Coûts de la non qualité, effet du paiement à la performance

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2015 - Le paradoxe des hôpitaux pénalisés par Medicare Medicaid

28/10/2015

Rajaram R, Chung JW, Kinnier CV, Barnard C., Mohanty S., Pavey E., McHugh M., Bilimoria K.,  Hospital characteristics associated with penalties in the centers for medicare & medicaid services hospital-acquired condition reduction program.  JAMA 314, no 4 (28 juillet 2015): 375 83. 

Résumé

Aux USA, les financements fédéraux (Medicare, Medicaid) ont diminué leurs remboursements vers les hôpitaux ayant un taux d’infection nosocomiale élevé (programme HAC Hospital-acquired Condition Reduction Programme).
Au total, 721 (22%) des hôpitaux US ont été pénalisés.
Paradoxalement, l’étude en détail des hôpitaux concernés constate qu’il s’agit de ceux ayant plutôt été accrédités, plutôt des CHU, fournissant les services très variés à une population souvent plus déshéritée. Les hôpitaux avec un score global qualité (un index de la JCAHO) élevé ont été aussi statistiquement plus souvent concernés par ces pénalités que ceux ayant un score qualité inférieur (67% vs 12,6%).
Ces constatations paradoxales militent pour une reconsidération de ce programme de diminution de financement.

Mon avis

Mon avis : intéressant paradoxe