Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Coûts de la non qualité, effet du paiement à la performance

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2012 - Revue de question sur le P4P

13/08/2015

Houle S., McAlister, F., Jackevicius, C., Chuck, A., Tsuyuki, R. Does Performance-Based Remuneration for Individual Health Care Practitioners Affect Patient Care?: A Systematic Review  Ann Intern Med. 18 December 2012;157(12):889-899

Résumé

Revue de question sur les effets concrets du paiement à la performance sur la prise en charge des patients
Sources: MEDLINE, EMBASE, Cochrane Library, OpenSIGLE, Canadian Evaluation Society Unpublished Literature Bank, New York Academy of Medicine Library Grey Literature Collection, jusqu’à Juin 2012. Analyse par deux reviewers indépendants.
Inclusions finales: 4 études randomisés; 5 études dans le temps; 3 études avant-après ; et 17 études moins contrôlées et moins satisfaisantes.
Les 17 études non contrôlées suggèrent toutes que le P4P améliore la qualité des soins. Mais deux des 4 études randomisées ne voient aucunes différences, et les deux autres ne lisent que des effets très modestes. Sur les cinq études bien contrôlées suivant l’évolution des résultats ans le temps, deux n’ont décelé aucune différence avec ou sans P4P, une rapporte un résultat positif au début puis disparaissant par la suite, et deux rapportent une amélioration tensionnelle ponctuelle chez des patients diabétiques mais une surveillance incomplète sur d’autres points clés de la surveillance du diabète.
Conclusion: l’effet du P4P reste largement incertain.

Mon avis

Une confirmation d’un résultat déjà publié depuis plusieurs années.