Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Critique des médecins sur leurs confrères

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2015 - Développement et validation d’un programme à John Hopkins

26/01/2016

Dang, D., Nyberg D., Walrath J., Kil M. Development and Validation of the Johns Hopkins Disruptive Clinician Behavior Survey American Journal of Medical Quality 2015, Vol. 30(5) 470–476

Résumé

Un programme d’accompagnement des médecins opposants et/ou désagréables dans leur contact aux patients s’est mis en place à John Hopkins. Le programme évalue le risque sur une échelle à 5 composantes construite en deux étapes. L’étape 1 a isolé les dimensions à l’aide de focus groupes et d’une revue de littérature, puis l’étape 2 a permis de les valider dans un gros CHU. Les résultats montrent que l’échelle est fiable, et permet un dépistage assez efficace de ces personnalités problématiques.
L’échelle appelée JH-DCBS (John Hopkins-Disruptive Clinician-Behavior Survey) est utilisée pour un diagnostic organisationnel à l’échelle d’un hôpital ou d’un service, en évaluant la fréquence et la nature des comportements problématiques. L’échelle, remplie par les professionnels de santé de tous métiers (meds, parameds, internes, n=1559) comprend une évaluation sur la dernière année du nombre de comportements problématiques, des déclencheurs de ces comportements (contextes), des réponses à ces comportements, des raisons locales de l’organisation pour ‘laisser faire’ et de l’impact global de ces comportements.

Mon avis

Un article qui aurait pu être plus intéressant si le test et l’échelle avait été fournies, mais il n’y a que des données sur la validation