Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Critique des médecins sur leurs confrères

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2008 - Etude sur l'impact de critiques déplacées envers d'autres professionnels ou patients

23/10/2015

Rosenstein, A.H., & O’Daniel, M. (2008). A survey of the impact of disruptive behaviors and communication defects on patient safety. The Joint Commission Journal on Quality and Patient Safety, 34(8), 464-471

Résumé

Questionnaire de 22 questions adressé dans le réseau des hôpitaux de la côte Ouest des USA aux professionnels sur l’impact de critiques déplacées  envers d’autres professionnels ou patients, allant jusqu’à l’insulte. 102 hôpitaux ont répondus, 2846 soignants, 944 médecins, et 40 administratifs plus 700 ‘autres’.

Toutes catégories confondues, 77% rapportent avoir connu des comportements de ce type (73% des soignants et 43% des médecins).

67% de ces comportements ont été associés à des risques pour le patient, 27% a des risques majeurs engageant le pronostic et la mortalité. Certains soignants en finissent par renoncer à appeler le médecin incriminé, à dire les choses telles qu’elles sont. Les conséquences sont particulièrement importantes pour les erreurs sur le médicament. 

Les programmes de formation, notamment SBAR, sont de bons programmes pour faire changer les attitudes.

Mon avis

Relativement banal.