Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Critique des médecins sur leurs confrères

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

1996 - Fréquence et l'effet des commentaires négatif sur les choix de carrières des étudiants en médecine

11/08/2015

Hunt DD, Scott C, Zhong S, Goldstein E. Frequency and effect of negative comments (“badmouthing”) on medical students’ career choices. Acad Med. 1996;71(6):665–9. PubMed PMID: 9125925

Résumé

Questionnaire d’opinion établi en 1993 avec les163 internes sorties de la principale faculté de médecine de Washington. 129 réponses.  Le même questionnaire une fois stabilisé, a été envoyé en 1994 à 1447 étudiants des 9 universités médicales de Washington, en notant les universités produisant une grande proportion de généralistes, une proportion moyenne, et une petite proportion.

1114 questionnaires finalement analysés. La critique de leur spécialité avait été perçu  par 76% des jeunes diplômés, survenant très souvent dès la 1° ou 2° année de médecine. Les chirurgiens avaient entendu des critiques sur leur spécialité  pour 91% d’entre eux, et les généralistes pour 87%, à comparer aux 57% de pédiatres qui avaient perçu ces critiques contre leur spécialité. Dans l’ensemble, ces critiques avaient peu influencé leur choix, mais tout de même 17% des étudiants reconnaissaient avoir changé leur choix de départ de spécialité du fait de ces critiques.

Mon avis

Ancien, mais des chiffres qui montrent que le problème n’est pas nouveau, et comporte des effets sérieux.