Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Débats et chiffres sur l'amélioration globale de la sécurité

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2014 - L’étude utilise les statistiques des systèmes fédéraux aux USA (Base Medicare, permettant d’extraite par informatique 21 catégories d’EIG)

17/08/2015

Wang, Yun, Noel Eldridge, Mark L. Metersky, Nancy R. Verzier, Thomas P. Meehan, Michelle M. Pandolfi, JoAnne M. Foody, et al.  National Trends in Patient Safety for Four Common Conditions, 2005–2011 . New England Journal of Medicine 370, no 4 (2014): 341 351.

Résumé

L’extraction porte sur les années 2005 à 2011 et compare l’évolution des événements indésirables (EI) survenus lors de quatre causes d’hospitalisation : Infarctus, Insuffisance Cardiaque, Pneumonie et Chirurgie générale. 
61523 patients ont été inclus sur ces 4 diagnostics : 19% pour des infarctus, 25% pour des IC, 30% pour des pneumonies et 27% pour des patients réclamant un acte chirurgical.
Le taux d’EIG a globalement diminué de 5% à 3,7% (écart type de la différence : 0,7 a 1,9). Le pourcentage de patients avec un EIG ou plus a diminué de 26% à 19,4% (différence 139,7 ; 95% 90,6-189)
Mais pour autant, les résultats restent très contrastés. Infarctus du myocarde, et  insuffisance cardiaque ont vu les EI diminuer nettement (3,7% > 2,7%), mais ce n’est pas le cas des patients atteints de pneumonie ou candidats pour une chirurgie qui n’ont pas connu d’amélioration.

Mon avis

Intéressant, quelques signes d’amélioration sur les EIG dans les grandes pathologies.