Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Déviances, violations, non suivi des protocoles

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2009 - Le leanthinking et le suivi strict de protocol comme philosophie

13/08/2015

Joosten T. Bongers I., Janssen R., Application of lean thinking to health care: issues and observations, International Journal for Quality in Health Care 2009; Volume 21, Number 5: pp. 341–347

Résumé

Rappel du développement du leanthinking chez Toyota : la notion clé de départ est résumée dans une valeur que l’on doit partager au travail : tous se battre pour délivrer ce que l’on a promis au client le plus vite possible, avec la meilleure qualité possible. Concrètement, la méthode déploie ses 5S qui réduisent les sur coût, réduisent le temps et améliorent la productivité. L’amélioration du résultat  profite au résultat direct, mais possède aussi de multiples bienfaits en termes indirect (image de soi, satisfaction au travail, etc). Pour installer le leanthinking dans l’hôpital, on fait d’abord un inventaire des valeurs utiles et celles qui n’apportent rien (qui sont à combattre), puis on déploie des procédures d’optimisation de la chaîne de prise en charge et adaptant les organisations, on chasse les patients et individus trop particuliers qui n’ont rien à faire dans la logique de groupe cohérent et qui font perdre un temps précieux en désorganisant le système (outliers patients).

Mon avis

Il n’y aura plus de déviance dans ce monde meilleur avec un Lean thinking installé en médecine mais… heureusement ce n’est qu’une perspective…improbable