Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Dossier médical informatisé, informatisation médicale

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2020 - Barrières et aides dans la remontée automatique des alertes sur les dossiers médicaux informatiques

08/01/2020

Murphy DR, Giardina TD, Satterly T, Sittig DF, Singh H. An Exploration of Barriers, Facilitators, and Suggestions for Improving Electronic Health Record Inbox-Related Usability: A Qualitative Analysis. JAMA Netw Open. Published online October 04, 20192(10):e1912638. doi:10.1001/jamanetworkopen.2019.12638

Résumé

Les dossiers informatiques des patients utilisent souvent une ‘intelligence’ interne pour générer des alertes sur des dates et actions à prendre en compte et sur des résultats anormaux ; toutes ces alertes, de plus en plus nombreuses, surtout si on n’y prend pas garde à la paramétrisation des seuils, remontent sur l’ordinateur du médecin dans une ou plusieurs fenêtres en pop-up de l’ordinateur.

Reste alors à les consulter et à les traiter. L’ergonomie de ces logiciels d’alerte est souvent critiquable, à commencer par leur fréquence et seuils de déclenchement qui peuvent totalement saturer le médecin et être cause de défaut de prise en compte faute de temps, ou pire de burnout. Mais l’ergonomie concerne aussi la forme du message, son explication, la raison de son émission, etc.

Cette étude qualitative effectuée entre mai 2015 et septembre 2016 porte sur 25 médecins (17 généralistes et 8 spécialistes) répartis en 6 cabinets de groupe et utilisant 4 systèmes de dossiers patients informatiques différents. Elle a demandé à ces praticiens de repérer les barrières et facilitations existant dans l’usage de ces boites d’alertes électroniques.

L’analyse fait remonter 60 barrières, 32 facteurs facilitants et 28 suggestions d’amélioration.

5 thèmes dominent ces retours : la complexité du système, la conception ergonomique proprement dite de la boite d’alerte, la charge de travail et le temps nécessaire à traiter les messages remontant automatiquement, le partage des résultats d’alerte dans l’équipe, et le contenu proprement dit des alertes, notamment leur pertinence ou pas.

Sur le plan ergonomique, le nombre de clics pour accéder à l’information, ou la traiter, avec des différences substantielles de qualité d’un logiciel à un autre.

Mon avis

Mon avis : un vrai problème récurrent avec l'informatisation