Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Evolution requise des systèmes de santé, Hôpitaux et soins primaires, crises associées

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2015 - Bilan du test de réforme du système de soin au Royaume Uni dite "réforme du Nord-Est"

16/07/2018

Hunter DJ, Erskine J, Small A, McGovern T, Hicks C, Whitty P, Lugsden E. Doing transformational change in the English NHS in the context of "big bang" redisorganisation  J Health Organ Manag 2015, 29(1): 10-24.

Résumé

Le Royaume Uni a testé une réforme ambitieuse de l’accès et de la qualité au système de soin connu sous le nom de système de transformation du Nord-Est (NETS), une région pauvre couvrant 2,6 millions d’usagers.

La réforme utilise les principes des grands changements : décentralisation accrue du leadership et des décisions, engagement personnel accrue des médecins, participation accrue des patients, information et transparence accrue dans le feedback et les indicateurs.

L'article retrace l’évolution de ce test sous la pression politique, ce qui l'a amené à prendre une direction différente de celle voulue au départ

Le test a concerné 14 secteurs médicaux du NHS dans la région du Nord-Est choisis pour fournir un panel géographique représentatif et refléter l'échelle, la portée et la variété des organismes de santé sur ces territoires. La composante qualitative de l’évaluation, sur laquelle s'appuie le document, comprenait 68 entrevues semi-structurées, des études d'observation et des groupes de discussion.

Quatre facteurs en particulier se sont révélés importants dans l’évaluation :

- la pression environnementale

- la qualité et la cohérence de la politique

- les personnes clés menant le changement

-la culture organisationnelle favorable.

La leçon la plus importante est peut-être que la réalisation de changements systémiques globaux est particulièrement vulnérable aux vicissitudes de la politique, en particulier lorsque ce système, comme le NHS britannique, est lui-même soumis à ces mêmes pressions. Pour autant, en dépit d'avoir une influence énorme sur la politique de santé, le contexte politique est souvent évité dans la recherche ou n'est pas considéré comme déterminant dans la détermination des résultats en matière de changement transformationnel.

Les résultats de la recherche démontrent l'importance du contexte pour le succès des initiatives de changement transformationnel complexes. Il faut du temps pour s'incorporer et montrer des résultats, surtout quand on se concentre sur l'évolution de la culture et du comportement.

Mais, en pratique, laisser suffisamment de temps pendant lequel l'organisation peut rester suffisamment stable pour permettre à l'intervention de changement de suivre son cours et de devenir intégrée et durable est très problématique. La conséquence est que les transformations audacieuses comme celles du NETS ne se sont pas données l'espace et la stabilité pour faire leurs preuves.

Trop souvent, la politique et les pressions environnementales extérieures s'immiscent de manière dysfonctionnelle et négative. Le concept de recherche, basé sur une approche à méthodes mixtes, est inhabituel dans les évaluations de cette nature. Les conclusions de l'étude ne sont pas si originales mais leur valeur réside dans la confirmation et le renforcement des résultats d'autres études. Il va peut-être plus loin en soulignant l'impact de la politique nationale sur la politique de santé et les conséquences négatives des changements internes et des organisations du NHS sur la conduite des réformes.

Mon avis

Mon avis : une bonne leçon sur le lien entre politique générale et politique locale dans la conduite des réformes