Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Excuse au patient (après erreur)

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2013 - Comparaison du vécu de l’erreur par les internes en médecine et en chirurgie

20/08/2015

Martinez, William, et Lisa Soleymani Lehmann. « The “Hidden Curriculum” and Residents’ Attitudes about Medical Error Disclosure: Comparison of Surgical and Nonsurgical Residents ». Journal of the American College of Surgeons. Consulté le 5 novembre 2013

Résumé

Comparaison par questionnaire adressé par mail dans deux CHU Américains du vécu de résidents vis à vis des erreurs médicales en chirurgie versus en médecine (545 internes contactés, 243 réponses). Les résidents en chirurgie s’estiment bien plus mal traités et humiliés en cas d’erreur que les internes en médecine (39% vs 20%). Ils considèrent que reconnaître leurs erreurs  les exposent plus au jugement critique de leur pairs, et pire, qu’ils doivent plus composer avec leurs propres valeurs et celles de leur hôpital quand ils révèlent une erreur (11% vs 2%). Pour toutes ces raisons, ils sont moins enclins à en parler au reste de l’équipe (70 vs 83%). On retrouve le fait bien connu que le contexte punitif est un frein à la transparence souhaité, et l’étude confirme que ce défaut est encore plus vrai en chirurgie.

Mon avis

Un très bon article qui fait réfléchir sur le regard des autres et la difficulté de résoudre le problème de la transparence.