Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Financement de la santé, Politiques d'amélioration de la Qualité-Sécurité, idées et directions générales

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer la page

2007 - Comparaison des dépenses de santé US avec le reste du monde

19/08/2015

Peterson C. Burton R. US Healthcare spending: comparison with other OCDE countries, CRS report for Congres, September 17, 2007

Résumé

Les USA consacrent beaucoup plus d’argent à la santé que tous les pays occidentaux, pour un résultat plutôt nettement plus médiocre : $6,1 par tête en 2004, soit le double des autres pays, 15,3% du PIB (comparé à 8,9% en moyenne pour les autres pays et 11,6% pour la Suisse qui vient en second…)
Les chiffres pourraient s’expliquer par les prix et la quantité offerte. La quantité n’explique rien, bien au contraire, puisque les USA ont un taux de visite des médecins très inférieur au reste du monde occidental ; de même les hospitalisations sont moins nombreuses, et par contre de même durée. En termes d’intensité, les USA se caractérisent par une médecine ultra moderne, utilisant toutes les dernières innovations plus que la moyenne des pays de l’OCDE. En termes de prix des services et de l’offre de soins,  les USA sont significativement au-dessus de la moyenne Européenne.
Les résultats de santé au niveau de la nation ne sont pas non plus très bons : une durée de vie plutôt plus courte que le reste des pays de l’OCDE, avec une espérance de vie en bonne santé  (autonome) plus courte également, mais peut-être le mélange de populations socialement très différentes en moyens explique ces résultats. L’accès au médecin est également plutôt plus difficile.
Pour les erreurs médicales, les USA apparaissent comme le 3° plus mauvais pays de l’OCDE derrière la Grèce et l’Autriche, mais peut-être déclarent-ils plus leurs erreurs ???

Mon avis

Des chiffres précis, analyse très détaillée pour tous les secteurs de dépenses y compris pour la Qualité et Sécurité des soins.