Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Financement de la santé, Politiques d'amélioration de la Qualité-Sécurité, idées et directions générales

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer la page

2014 - Evaluation d'infirmières sur les risques encourus par les patients dans leur service et leur hôpital

19/08/2015

Tvedt C., Strømseng Sjetne I., Helgeland J., et Geir Bukholm G. An Observational Study: Associations between Nurse-Reported Hospital Characteristics and Estimated 30-Day Survival probabilities BMJ Quality & Safety, 12 avril 2014, bmjqs 2013 002781.

Résumé

Etude multicentrique conduite en 2009 dans presque tous les hôpitaux Norvégiens (30 sur 35) consistant à demander un jugement à un panel de 3556 infirmières sur les risques encourus par les patients dans leur service et leur hôpital et leur estimation de la probabilité de survie à 30 jours de ces patients, puis corrélant ce jugement à la qualité objective des soins de nursing, et à la survie réelle à 30 jours des patients de cet hôpital (estimée à partir d’une base de données nationale)
Le questionnaire de départ comprend des questions par un score allant de 1 (médiocre) à 4 (excellent)
Voici deux exemples :
Comment décririez-vous la qualité de prise en charge et de nursing dans votre unité ?
Estimez le niveau de sécurité globale en matière de prise en charge du patient dans votre unité
Quatre dimensions sont particulièrement considérées dans les opinions des infirmiers et mis en corrélation avec le résultat objectif : l’adéquation du nombre de personnels et du temps alloué aux patients, la qualité de la relation avec les médecins, la Qualité des soins et le fait de respecter les programmes, protocoles, et formations, et enfin la Sécurité du patient proprement dite
Les résultats montrent une double corrélation assez forte  entre jugement et réalité: entre la qualité des effectifs et du nursing et la mortalité à 30 jours et entre la vision subjective des personnels soignants et la réalité de l’importance de la mortalité à 30j.

Mon avis

Une très bonne étude bien construite, qui ne surprend pas vraiment dans son résultat : l’évaluation subjective rejoint souvent l’évaluation objective.