Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Financement de la santé, Politiques d'amélioration de la Qualité-Sécurité, idées et directions générales

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer la page

2012 - L’évolution de l’hôpital public suscite des critiques

19/08/2015

Sondage TNS SOFRES-FHF Les médecins et la réforme du système de santé (1), 22 mai 2012

Résumé

Globalement, le corps médical est insatisfait de la façon dont évolue l’hôpital public : seuls 28% des médecins interrogés en sont très ou assez satisfaits. Ce résultat se détériore un peu plus auprès de la principale cible concernée avec 18% des médecins hospitaliers s’en déclarant très ou assez satisfaits, contre 32% qui n’en sont pas du tout satisfaits.
Des médecins hospitaliers qui souhaitent des réformes, mais après une pause
Pour la majorité des médecins hospitaliers (67%), il faut aujourd’hui faire une pause pour réfléchir à de nouvelles réformes. Un rôle plus important donné aux associations de patients dans le fonctionnement des hôpitaux publics ne fait pas l’unanimité : moins de la moitié (48%) des médecins hospitaliers sont tout à fait d’accord avec cette proposition, dont 8% tout à fait d’accord (contre 10% de pas d’accord du tout).

Quelles solutions pour l’avenir du système de santé ?
Selon les médecins, les deux prochaines priorités du nouveau Ministre de la Santé devront être la lutte contre les déserts sanitaires (pour 79% des médecins) et la meilleure organisation des relations entre la médecine de ville et l’hôpital (pour 76% d’entre eux). La réduction d’actes médicaux injustifiés, le développement des systèmes d’information et de la télémédecine, puis l’encadrement des dépassements d’honoraires sont perçus comme des actions secondaires (citées respectivement par 55%, 46% et 43% des médecins).

http://www.tns-sofres.com/_assets/files/2012.05.23-hopital.pdf

Mon avis

Bon sondage donnant une vision des attentes.