Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Financement de la santé, Politiques d'amélioration de la Qualité-Sécurité, idées et directions générales

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2014 - Lien entre indicateurs qualité de périnatalité et morbidité maternelle et néonatale

19/08/2015

Howell E., Zeitlin J., Hebert P., Balbiertz A., Egorova N. Association between Hospital-Level Obstetric Quality Indicators and Maternal and Neonatal mobidity, JAMA, 2014, 312 (15) 1451-41

Résumé

Teste la corrélation entre deux indicateurs : Qualité de périnatalité utilisés par la JCAHO (accouchements provoqués entre 37 et 39 SA à l’exclusion d’une liste de causes en lien avec des pathologies connues)/ totalité des accouchements, et césarienne chez des nullipares à bas risques de comorbidité (en excluant les parturientes ayant une impossibilité objective d’accoucher par voie basse). Les complications associées sur la mère et le bébé ont été indexées avec une échelle de gravité classique.
Au total, la fréquence des complications maternelles graves est de 2372 pour 115742 accouchements (2,4%), la morbidité néonatale est de 8047/103416 bébé à termes sans anomalies congénitales (7,6%). Les accouchements provoqués avant 39 semaines vont de 15,5% à 42,9% dans les 41 hôpitaux considérés. Parmi les mères concernées, le taux de complication va de 0,9% à 5,7%, et la morbidité néonatale va de 3,1% à 21,3%.
Les indicateurs de risque considérés sont finalement peu associés à un sur risque ; ils varient beaucoup d’un hôpital à l’autre, mais sans prédire vraiment les risques les plus graves.

Mon avis

Une bonne étude qui montre que les indicateurs de volume de complications, indépendamment du codage de leur gravité, ne prédisent justement pas nécessairement la gravité.