Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Financement de la santé, Politiques d'amélioration de la Qualité-Sécurité, idées et directions générales

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer la page

2013 - Prévention des chutes

19/08/2015

Miake-Lye, I., Hempel, S., Ganz, D., Shekelle, P. Inpatient Fall Prevention Programs as a Patient Safety Strategy A Systematic Review Ann Intern Med. 2013;158:390-396.`

Résumé

Les chutes sont particulièrement fréquentes à l’hôpital. La revue de question porte sur 4 méta-analyses incluant 19 revues de question sur le sujet. Les programmes multi-facettés de lutte contre les chutes semblent avoir un effet réel pour une amplitude de réduction de 30% maximum.
Le problème avec la prévention des chutes reste les effets collatéraux parfois considérables d’une stratégie trop drastique (complication du décubitus forcé, etc.)
Le taux de chute moyen est de 1 à 9 pour 1000 jours d’hospitalisation. La combinaison la plus efficace pour réduire les chutes n’est pas totalement stable, mais la formation du personnel, l’aide à la toilette, l’information au patient, le signalement des zones à risque au sol, et la revue de médicaments prescrits semblent efficaces. IL est difficile de progresser sans une implication forte des cadres, un débat sur le partage, la faisabilité, et la compréhension des stratégies par le personnel quel que soit son niveau,
Les effets collatéraux à contrôler sont liés à un lever moins actif, à l’utilisation de sédatifs, et plus globalement à une prise en charge et une mobilisation moins active du patient, en luttant notamment contre l’idée que les chutes sont inévitables…

Mon avis

Un bon résumé sur les chutes, avec la liste des articles sources et leur appréciation ;  remarques répétées sur les effets collatéraux d’une prévention trop active (pathologies d’une mobilisation réduite) qui réduisent souvent le bénéfice et rendent la valeur des progrès très relative.