Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Financement de la santé, Politiques d'amélioration de la Qualité-Sécurité, idées et directions générales

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2014 - Rapport entre quantité/qualification des infirmières et mortalité à l'hôpital dans 9 pays européens

19/08/2015

Aiken, L., Sloane D., Bruyneel L., Van den Heede K., Griffiths P., Busse R., Diomidous M., et al.  Nurse Staffing and Education and Hospital Mortality in Nine European Countries: A Retrospective Observational Study . The Lancet, février 2014, early online publication

Résumé

En période d’austérité budgétaire générale, ces auteurs étudient l’influence de la quantité et de la qualification des infirmières sur le pronostic des patients, dans 9 pays européens (ne comprenant pas la France). Les résultats sont basés sur 422 730 patients hospitalisés âgés de 50 ans ou plus admis dans 300 hôpitaux des 9 pays. La mortalité à 30 jours avec données corrigées (poids patient, sexe, etc.) est mise en corrélation avec les plannings de 26516 infirmières travaillant dans ces services.
Les auteurs constatent qu’ajouter un patient supplémentaire à la charge de travail d’une infirmière augmente la mortalité opératoire (à 30j) de 7% (odds ratio 1·068, 95% CI 1·031—1·106). Inversement, toute formation s’approchant d’un niveau licence diminue cette mortalité aussi de 7% (0·929, 0·886—0·973). Ainsi il y a une diminution de la mortalité de 30% si 60% des infirmières ont un niveau licence et s’occupent de 6 patients en moyenne par rapport à 30 % d’infirmières de ce niveau avec 8 patients.

Mon avis

Très bon travail, peu de publication sur ce thème qui soit convaincante.