Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Financement de la santé, Politiques d'amélioration de la Qualité-Sécurité, idées et directions générales

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2011 - Résultats du déploiement des outils de qualité et sécurité promus par l’IHI dans les hôpitaux Ecossais

19/08/2015

Haraden C. Leitch J. Scotland's Successful National Approach To Improving Patient Safety In Acute Care, Health Affairs, 30, no.4 (2011):755-763

Résumé

En 2008, la direction de la santé Ecossaise a décidé de faire appel à l’Institut for Healthcare Improvement de Boston (IHI) pour lancer un grand plan d’amélioration des facteurs humains et organisationnels en lien avec la sécurité du patient. La santé publique en écosse avait déjà accumulé un passé d’engagement sur la sécurité du patient, notamment comme acteur très actif de l’opération 100,000 vie sauvées de l’IHI en 2004, puis promoteur d’un audit systématique de tous les décès post opératoires en 2006. En 2008 l’Ecosse lance son plan national pour la sécurité du patient (Scottish Patient Safety Programme); la demande d’aide à l’IHI prend corps dans la même année. L’action prend le nom de NINEWELLS HOSPITAL et s’étale sur 3 ans (fin  2010). L’action compte 4 piliers essentiels : (i) imposer la sécurité du patient comme une priorité stratégique, (2) imposer  la sécurité du patient comme un sujet auquel on consacre les mêmes temps et investissements que pour les autres sujets habituels dans les staffs de gouvernance, (3) concevoir une organisation pérenne centrée sécurité du patient dans la santé et dans les hôpitaux, avec (4) une résonance institutionnelle particulière dans la formation (poste de professeurs, cursus actifs, etc.). Les réformes exécutées ont été suivies par le taux d’EIG mesuré par une technique de trigger tools systématisée à tous les Etablissements de santé. Les résultats macro montrent notamment une réduction de la mortalité, et une réduction des infections sur voies veineuses centrales.

Mon avis

Un résultat intéressant, mais le papier n’est pas assez détaillé pour bien percevoir ce qui a été fait.