Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Financement de la santé, Politiques d'amélioration de la Qualité-Sécurité, idées et directions générales

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Google plus
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer la page

2016 - Un programme d'amélioration difficile à mettre en place

06/01/2017

Power, M., Brewster L., Parry G., Brotherton A., Minion J., Ozieranski P., McNicol S., Harrison A., and Mary Dixon-Woods. M. Multimethod Study of a Large-Scale Programme to Improve Patient Safety Using a Harm-Free Care Approach.” BMJ Open 6, no. 9 (September 1, 2016): e011886.

Résumé

Cet article relate les difficultés rencontrées par un programme national d’amélioration de la sécurité des soins lancé en Angleterre sur 10 régions sanitaires entre 2010  et mars 2013 (Harm-Free Care Approach). Le NHS a lancé un  ambitieux plan national basé sur 3 actions : (1) développer à tous niveaux, national, régional, local, des actions prioritaires sur la réduction des escarres, de la maladie thrombo-embolique, des infections sur sonde urinaires et des chutes. (2) Etablir un score agrégé d’évitement des EIG ayant des conséquences sur le patient, (3) et délivrer une qualité de soins sans EIG pour 95% des patients.

Le programme est inspiré des programmes collaboratifs prônés par l’IHI Boston. Il était aidé par des ressources d’experts en assistance et une documentation précise

Les résultats sont tristes : on note une non-conformité de la plupart des plans régionaux avec le programme national, seule deux régions ont déployé conformément au protocole prévu et une seule a maintenu l’effort plus d’un an ; 1/3 des participants n’étaient pas d’accord sur les 4 priorités ; on note des difficultés pour transformer l’enthousiasme en changement, une méfiance sur les programmes et instructions qui se succèdent, une variabilité du transfert des données, des problèmes pour développer le système de mesure… Au total bien difficile de dire à la fin que le programme a été utile…

Mon avis

Mon avis : un article courageux, très bien documenté, qui montre qu'il y a un fossé ente les bonnes intentions des programmes nationaux et la réalité.