Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Fréquence des EIG en radiologie et radiothérapie

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2003 - Erreur d’interprétation des scanners et échographies hors des heures ouvrables

14/12/2015

Carney E., Kempf J., DeCarvalho V., Yudd A., Nosher J., Preliminary Interpretations of After-Hours CT and Sonography by Radiology Residents Versus Final Interpretations by Body Imaging Radiologists at a Level 1 Trauma Center, AJR:181, August 2003

Résumé

Dans beaucoup de centres universitaires, les interprétations de scan et écho hors heures ouvrables sont réalisées par des internes en radiologie. Ces interprétations sont validées le lendemain par un sénior.
L’étude inclut 928 examens interprétés dans ces conditions sur une période de 6 mois. Les écarts d’interprétation entre interne et sénior concernent 3,8% du total, 86% étant jugées mineurs. Le taux d’erreur grave est de 0,5%. Si on ne considère que les hémi-body-scan, le taux d’écart monte à 6,4% avec 1% d’écarts graves.

Mon avis

Mon avis : des chiffres intéressants