Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Fréquence des EIG en radiologie et radiothérapie

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2016 - Erreurs d'interprétation en radiologie

17/03/2017

Waite S., Scott J., Gale B., Fuchs T., Kolla S., Reede D. Interpretive Error in Radiology.” American Journal of Roentgenology, December 27, 2016, 1–11.

Résumé

Malgré le soin apporté aux lectures, les erreurs d’interprétation subsistent en radiologie. Ces auteurs discutent les mécanismes utilisés par les radiologues : la détection visuelle, la reconnaissance des similitudes, la mémoire, le raisonnement cognitif pour parvenir à synthétiser et à interpréter le cliché. Ils étudient les causes des erreurs pour pouvoir créer des outils pour les diminuer. Compte tenu de la nature humaine de ces éléments cognitifs, la suppression totale des erreurs d’interprétation demeure une utopie. Mais la compréhension plus fine des mécanismes de ces erreurs peut en réduire la fréquence et en augmenter la récupération.

Mon avis

Mon avis : contenu assez banal mais une bibliographie très complète sur l'erreur en radiologie.