Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Fréquence des EIG en radiologie et radiothérapie

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2012 - Erreurs et écarts d'interprétation en radiologie : causes et conséquences

01/03/2016

Brady A., Laoide R., LcCarthy P., McDermott R. Discrepancy and Error in Radiology: Concepts, Causes and ConsequencesUlster Med J. 2012 Jan; 81(1): 3–9.

Résumé

On parle beaucoup d’erreurs, mais il s’agit souvent d’écarts en radiologie, presque d’opinions, en considérant qu’il existe toujours une part d’inférence sur des données partiellement disponibles dans l’image. On est plus souvent dans les probabilités que dans l’évidence, et les conditions actuelles de pression sur les volumes et les actes aggravent ces erreurs par manque de temps.

Mon avis

Mon avis : un papier assez complet et détaillé sur les analyses de qualité des radiologues Irlandais, avec une réflexion sur leur formation continue, sur les solutions de réduction du risque (double lecture, amélioration des communications,…)