Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Fréquence des EIG et risques en médecine générale

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2017 - Encore du chemin à faire pour mesurer la sécurité des soins ambulatoires primaires.

24/07/2017

Hatoun J., Chan J., Yaksic E., Greenan M., Borzechi A., Shwartz M., Rosen A.  A systematic review of Patient safety measures in adult primary care American Journal of Medical Quality, Vol 32, Issue 3, 2017, 237-45

Résumé

Les mesures de sécurité du patient ont surtout été développées à l’hôpital, même si les patients en ambulatoires sont bien plus nombreux. Ces auteurs de Boston ont conduit une revue de littérature sur 3907 articles publiés depuis 1999, pour n’en retenir finalement que 21 de bonne qualité  (11 des USA,  9 d’Europe) testant au total 182 mesures de sécurité en soins primaires. 6 domaines de mesures sont utilisés : la gestion du médicament (60%), les résultats de labo et leur suivi (19%), la sécurité physique de l’accès au cabinet et des ressources (13%), les défauts de coordination des soins (4%), et plus marginalement les évènements sentinelles, les procédures et les traitements. Très peu de ces mesures sont correctement validées, et la plupart reste purement expérimentales et limitées en déploiement. La majorité de l’acquisition des données est semi automatisée et faite par extrait du dossier médical électronique. Les auteurs concluent sur la pauvreté des mesures en soins primaires en regard des mesures hospitalières. L’article fournit un grand tableau avec le total des mesures recensées et le renvoi à l’article d’origine.

Mon avis

Un sujet récurrent mais inquiétant