Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Fréquence des EIG et risques en médecine générale

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2017 - Les pharmaciens de ville au secours des généralistes anglais en grande crise

25/10/2017

Avery A. Pharmacists working in general practice: can they help tackle the current workload crisis?Br J Gen Pract 2017;  67 (662): 390-391. 

Résumé

La surcharge de travail augmente rapidement pour les généralistes anglais, au point de devenir insupportable, liée à la complexité des patients
(vieillissement de la population), aux sorties plus rapides de l’hôpital qui augmentent le travail des professionnels en charge de la suite du parcours clinique, et à une crise des vocations pour la profession de généraliste. Le gouvernement a promis un plan quinquennal qui devait multiplier les installations, mais dans les faits, peu de professionnels y croient, et d’ailleurs aucun résultat positif n’est encore acquis. Faute de médecins, l’auteur se fait l’écho d’une autre directive d’état qui préconise de décharger une partie de la surcharge sur les pharmaciens qui
pourraient prescrire en lieu et place du médecin dans un nombre élevé de cas. Des essais régionaux sont déjà en cours et prometteurs, même si des tensions peuvent émerger entre les deux corporations. Il faut bien reconnaître que la France présente déjà quelques symptômes des mêmes maux et, du coup, il sera sûrement intéressant de suivre les résultats anglais.

Mon avis

Un sujet anglais probablement prémonitoire de la France.