Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Fréquence des EIG et risques en médecine générale

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2006 - Plainte et compensation en médecine

23/10/2015

Studdert DM, Mello MM, Gawande A, “et al.” (2006)  Claims, errors, and compensation payments in medical malpractice litigation. N Engl JMed. 354(19): 2024-33

Résumé

Revue de 1452 dossiers clôturés chez 5 assureurs provenant d’établissements de santé et de cabinets de médecine générale ;

37% des dossiers ne montrent pas d’erreurs médicales techniques; ces cas sont par exemple des infections à staphylo résistantes, mais sans preuve de faute ou de manque d’information ou de consentement. 72% de ces cas sont non compensés financièrement et, quand ils le sont, la somme accordée est toujours moins élevée pour cette catégorie ($ 313 205 Vs $ 521 560) que pour la catégorie suivante ;

73% des dossiers sont relatifs à des erreurs et ouvrent droit à compensation importante ;

66% des plaintes concernent des patientes, l’âge médian est de 38 ans ;

Les erreurs concernent de l’information manquante dans les dossiers des patients (particulièrement lors des visites à domicile), le retour et la prise en compte des examens prescrits aux patients, les erreurs de plume (erreurs dans les lettres, erreurs dans les ordonnances) ;

La réparation par spécialité est obstétrique (19%), chirurgie (17%) généralistes (16%).

Mon avis

Publication dans un journal prestigieux ; intéressante analyse sur les coûts associés de la défense des cas finalement non condamnés par la justice mais qui finissent par coûter pas mal dans le coût global de l’assurance du fait des procédures intentées: l’augmentation de plaintes non justifiées pourrait aggraver notoirement cet aspect de l’assurance, injuste pour les praticiens.