Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Fréquence des EIG et risques en médecine générale

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2015 - Relations entre fréquence des erreurs et multimorbidités du patient en médecine générale

10/12/2015

Panagioti M, Stokes J, Esmail A, Coventry P, Cheraghi-Sohi S, Alam R, et al. (2015) Multimorbidity and Patient Safety Incidents in Primary Care: A Systematic Review and Meta-Analysis. PLoS ONE 10(8): e0135947. doi:10.1371/journal.pone.0135947

Résumé

Méta-analyse anglaise qui cherche les liens existants entre comorbidités du patient et  sécurité du patient en soins primaires (évènements indésirables ou précurseurs d’évènements). 75 articles sont inclus dans l’analyse. Lorsque la multimorbidité cumule des problèmes physique et de santé mentale, le risque d’incidents ou de précurseurs d’incidents  augmente fortement (OR = 2.39, 95% CI = 1.40 to 3.38 pour les EIG, OR= 1.69, 95% CI = 1.36 to 2.03 pour les précurseurs). Les comorbidités physiques seules s’associent uniquement au risque d’EIG mais pas à celui d’impact sur les précurseurs (OR = 1.02, 95% CI = 0.90 to 1.13).  Des études complémentaires sont nécessaires pour étudier le mécanisme des accidents chez ces patients multimorbides.

Mon avis

Mon avis : intéressant surtout pour le lien avec le sur-risque présenté par une affection mentale