Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Fréquence des EIG et risques en médecine générale

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2009 - Suite de l’étude citée précédemment de 2008 des mêmes auteurs

14/08/2015

Wetzels R, Wolters R, van Weel C, Wensing M (2009) Harm caused by adverse events in primary care: a clinical observational study. J Eval Clin Pract. 15(2):323-7

Résumé

Suite de l’étude citée précédemment de 2008 des mêmes auteurs ;
5 généralistes d’un cabinet de groupe volontaires pour participer ;
Analyse détaillée de 31 EIG (en réalité plutôt des presque accidents) ;
Deux sources de signalement : signalement volontaire Vs analyse rétrospective de dossier ;
Discussion sur la nature de ces presque accidents (surtout procédurale, oubli de prendre des notes, oubli de dire, oubli de prescrire) et l’impact sur les patients des EIG.

Mon avis

Anecdotique, très faible puissance expérimentale, sans grand intérêt.