Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Fréquence des erreurs et retards diagnostiques

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2008 - Définition du retard diagnostic et imprécision de la mémoire des patients

17/08/2015

Neal RD, Pasterfield D, Wilkinson C, “et al.” Determining patient and primary care delay in the diagnosis of cancer – lessons from a pilot study of patients referred for suspected cancer. BMC fam Pract. 30, 2008 ; 9:9

Résumé

Pas de mesure validée pour évaluer ce qui est retard de diagnostic de cancer dans l’étude cohorte de 184 patients avec suspicion de cancer (North East Wales Trust, UK) ;
Méthode : deux délais sont notés : le temps écoulé entre a et b, et entre b et c
a = le moment où le patient commence à avoir eu des symptômes qui rétrospectivement sont attribuables à la maladie,
b = le moment où ces symptômes sont devenus un motif de consultation à leur généraliste,
c = le moment où le médecin généraliste a évoqué directement la question, ou au moins envoyé le patient à un spécialiste.
Questionnaire adressé à chaque patient identifié sur le moment de leur premier symptôme, sa nature, le type de cancer suspecté, les habitus de vie ;
Résultats : 29 sur 185 ont eu confirmation du cancer (15,8%) ; 85 patients ont répondu au questionnaire et autorisé l’accès à leur dossier médical (moins 3 refus) , une partie du travail porte sur la capacité des patients à se souvenir des dates…pour effectuer une mesure pertinente ; les résultats montrent que seulement 16% des patients se souviennent correctement des dates du premier symptôme, et 30% de la date de la première consultation ciblée ;
Ceci confirme qu’il est bien difficile de baser une mesure du retard sur les dires du patient et qu’il faudrait envisager d’autres solutions. Par ailleurs ce type de questionnaire est assez anxiogène pour le patient et pas facile à manier.

Mon avis

Remarquable étude sur le retard de diagnostic.