Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Fréquence des erreurs médicamenteuses

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2016 - Prévention de la confusion des noms des médicaments

19/07/2016

Schroeder, S., Salomon M., Galanter W., Schiff G., Vaida A., Gaunt M., Bryson M., Rash C., Falck S., Lambert B. Cognitive Tests Predict Real-World Errors: The Relationship between Drug Name Confusion Rates in Laboratory-Based Memory and Perception Tests and Corresponding Error Rates in Large Pharmacy Chains  BMJ Quality & Safety, 18 mai 2016, bmjqs-2015-005099.

Résumé

Les médicaments ayant des noms voisins sont susceptibles d’entrainer des erreurs.

L’étude se porte sur la possible association entre les erreurs commises sur les noms de médicament en laboratoire et en conditions réelles. 80 participants sont invités à passer une batterie de test de mémoire et de perception visuelles et sonores sur des noms de médicaments proches les uns des autres, porteurs d’ambiguïté (hydroxyzine et hydralazine par exemple)

Ces tests de laboratoires donnent des résultats très proches des erreurs réalisées en conditions réelles et pourraient être utilisés à grande échelle par l’industrie pour anticiper les confusions et changer les noms problématiques.

Mon avis

Un article sur les méthodes de tests des noms de laboratoire : intéressant.