Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Fréquence des erreurs médicamenteuses

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2011 - Risque augmenté d’erreurs médicamenteuses et d’erreurs de laboratoire en fonction du poids des comorbidités

17/08/2015

Scobie A., Self-reported medical, medication and laboratory error in eight countries: risk factors for chronically ill adults Int. Journal for Quality in Health Care 2011, Volume23, Issue2 182-186

Résumé

Travail sur la base du Commonwealth fund basé sur l’analyse des erreurs médicamenteuses chez des patients chroniques de 8 pays : AU, F, Can, G, N, NZ, UK, USA. L’analyse porte sur la corrélation entre d’une part la déclaration au téléphone par les patients (enquête téléphonique 2008) d’erreurs médicale et erreurs de laboratoires et l’analyse de leur dossier médical, comorbidités, gravité. Le lien gravité du tableau clinique et erreurs est majeur (P<0.01). 8 facteurs sont particulièrement pesant dans l’analyse causale : l’âge inférieur à 65 ans, le faible niveau d’éducation des patients (secondaire), la présence de 2 maladies chroniques / comorbidités ou plus, la prescription de plus de 4 médicaments au long cours, la prise en charge par 4 docteurs ou plus dans les deux dernières années, une notion de mauvaise relation entre docteur et patient, et le passage aux urgences dans les deux dernières années. L étude conclut qu’il faudrait tenir compte de ces savoirs et organiser avec priorité la sécurité du patient là où elle est le plus en danger.

Mon avis

Un bon article qui confirme de nombreux résultats précédents.