Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Fréquence des erreurs médicamenteuses

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2004 - Un bilan des erreurs de prescription

17/08/2015

Guignard E, Schneider M-P, Favrat B, « et al » (2004) Erreurs médicamenteuses en ambulatoire : problématique, prévention autour de l’ordonnance et amélioration de l’information aux patients. Revue Médicale Suisse. 499

Résumé

Revue de littérature. Montre que les erreurs médicamenteuses sont les plus étudiées, mais en ambulatoire, elles sont très difficiles à suivre.
Les causes habituelles de ces erreurs sont la communication déficiente, l’ambiguïté dans la prescription, dans l’information et la mauvaise utilisation par le patient.
Le travail sur la sécurisation de la rédaction d’ordonnance mérite particulièrement d’être une priorité (un petit guide est offert dans la papier)  : sur 2520 ordonnances analysées en provenance de généralistes, on observe  4% d’absence de date, 15% d’absence du nom du médecin, 13% d’absence de l’adresse, 55% du téléphone, 1% de la signature, … et dans 99% absence de l’adresse du patient ; sur le médicament, les erreurs sont tout aussi nombreuses : on note 46% d’insuffisance de précision sur le dosage, 85% d’imprécision sur la durée, et 31% sur la forme galénique.
Seul le dialogue avec le patient permet une validation pharmaceutique exhaustive : l’article propose un mini guide de conseil.

Mon avis

Très bon article, un peu vieux, mais qui n’a pas perdu sa pertinence et qui a le mérite en plus d’être en français et accessible sur le Web.