Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Le médecin seconde victime de l'erreur et les situations de Burnout

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2015 - Les médecins peu aides en cas d’évènements indésirables

10/08/2015

Joesten, L., Cipparrone N., Okuno-Jones S., DuBose E.. Assessing the Perceived Level of Institutional Support for the Second Victim After a Patient Safety Event  : Journal of Patient Safety 11, no 2 (juin 2015): 73‑78.

Résumé

Cet article US apprécie le ressenti par des professionnels de santé concernant l’existence d’aides lors de la survenue d’EI dans leur CHU de 650 lits. Le recueil d’opinion s’est effectué avec le Questionnaire PSE (Patient Safety Event) qui est utilisé après les EI pour évaluer l’opinion des médecins sur l’aide disponible. 120 questionnaires après évènements et leurs suites sont inclus dans l’étude. Seulement 10 à 30% pensent que de l’aide formalisé existe vraiment dans le CHU, et entre 30 à 60% qu’elle n’est pas disponible même si elle existe. Seulement 32% pensent qu’ils peuvent déclarer les EI sans crainte et seront aidés en retour, sans sanction prise à leur égard. La plupart des personnes interrogées citent une aide informelle apportée par leurs collègues (68%), beaucoup plus souvent qu’une aide apportée par le chef de service ou le directeur (38%).

Mon avis

Des chiffres récurrents qui montrent que la situation change peu.