Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Livres immanquables sur l'erreur en médecine

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2000 - Classification inspirée des travaux de psychologie congnitive.

02/09/2015

Klotz P L’erreur médicale. Mécanismes et Prévention. Paris, Maloine, 1994

Résumé

Propose une classification  largement inspirée des travaux de la psychologie cognitive publiés dans les années 70 et 80 sur l’erreur.

3 catégories principales : erreurs cognitives, relationnelles / liées aux attitudes, et sensori-motrices avec un raffinement de classification pour chaque sous catégorie.

Les erreurs cognitives se raffinent en erreurs diagnostiques (de mémorisation et de raisonnement) et erreurs d’exécution des décisions.

Les erreurs sensori-motrices se raffinent en inaptitudes physiques, défaut de prédisposition, manque d’entraînement, inadéquation du matériel, et difficultés propres à l’acte.

Les erreurs d’attitudes se raffinent en erreurs propres au médecin, facteurs circonstanciels et facteurs liés au patient. 

Mon avis

Propose une classification  largement inspirée des travaux de la psychologie cognitive publiés dans les années 70 et 80 sur l’erreur.

3 catégories principales : erreurs cognitives, relationnelles / liées aux attitudes, et sensori-motrices avec un raffinement de classification pour chaque sous catégorie.

Les erreurs cognitives se raffinent en erreurs diagnostiques (de mémorisation et de raisonnement) et erreurs d’exécution des décisions

Les erreurs sensori-motrices se raffinent en inaptitudes physiques, défaut de prédisposition, manque d’entraînement, inadéquation du matériel, et difficultés propres à l’acte

Les erreurs d’attitudes se raffinent en erreurs propres au médecin, facteurs circonstanciels et facteurs liés au patient.