Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Maîtrise de l'innovation

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2010 - Pour et contre l’innovation

23/10/2015

Amalberti R. Qualité, sécurité et innovation technique, Risques et Qualité, VII, 2 : 71-75

Résumé

L’innovation est une donnée centrale pour la sécurité du patient, qu’elle soit liée à un produit, un matériel, une pratique, une organisation nouvelle, ou toute combinaison de ces éléments. Mais le lien est double : d’un côté clairement positif, en offrant des possibilités de saut majeur de progression de la sécurité, notamment en déplaçant les pratiques et en supprimant de fait des pans entiers de complications liées à l’ancienne pratique (cyclosporine dans les greffes de foie ou Chirurgie minimale invasive par exemple); d’un autre côté, ces bénéfices perçus sont si grands, qu’ils finissent par être considérés comme prioritaires sur les actions de qualité. Les professionnels en viennent même parfois à considérer la qualité comme un frein à l’innovation, et paradoxalement un facteur de frein de la sécurité. Cette posture est évidemment excessive. La démarche qualité est indispensable à régler l’introduction sûre de l’innovation et à en tirer le maximum de bénéfice. Les industries ultra-sûres ont proposé depuis longtemps des règles simples pour ce faire : certification de l’usage de l’innovation et non simplement du produit innovant/matériel/organisation; décision d’introduction confiée à un organisme de tutelle et non aux acteurs de terrain, formation et qualification obligatoire des utilisateurs. L’article explique ces connections complexes entre aspects positifs et négatifs, et suggèrent plusieurs directions de progrès.

Mon avis

Un papier qui fait le point de plusieurs problèmes rencontrés dans la maîtrise de l’innovation.