Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Parcours de soins, transitions Ville/Hôpital

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2019 - EIG chez les personnes âgées de retour en maison de retraite après un séjour hospitalier

08/01/2020

Kapoor A, Field T, Handler S, et al. Adverse Events in Long-term Care Residents Transitioning From Hospital Back to Nursing Home. JAMA Intern Med. Published online July 22, 2019179(9):1254–1261. doi:10.1001/jamainternmed.2019.2005

Résumé

Le retour en EPHAD des personnes âgées après un séjour hospitalier est une période à haut risque.

Ces auteurs américains ont réalisé une étude prospective (mars 2016- Décembre 2017) sur 555 patients âgés représentant 762 sorties d’hôpital, avec pour chacune un suivi pendant 45 jours à leur retour en maison de retraite après la sortie.

Résultats : 365 des 555 patients étaient de sexe féminin (65,6%), et l’âge moyen était de 82,2 ans. On compte 379 EIG dans les 45 jours qui ont suivi les 762 sorties d’hôpital. 197 (52%) de ces EIG sont en lien avec les soins notamment des escarres évoluées et des chutes avec blessures. Les autres EIG étaient moins sévères. On note que 145 EIG (sur les 197) étaient vraiment sévères (38,3%) dont 28 engageant le pronostic vital (7,4%), et 8 conduisant à un décès (2,1%). Les EIG peu sévères ont été considérés un peu plus évitables que les EIG graves dans une proportion toujours supérieure à 70% ; au total, c’est donc 4 sorties sur 10 qui se soldent par un EIG à 45 jours, un chiffre qui souligne l’importance de la prévention et du suivi des sorties chez ces sujets fragiles.

Mon avis

Mon avis : un vrai risque croissant avec des chiffres intéressants à citer.