Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Patients difficiles, conflits avec les patients

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2015 - Prévention des violences à l’hôpital : progrès et opportunités

10/12/2015

Purtle J., Rich J., Fein J., Hames T., Corbin T. Hospital-based violence prevention : progress and opportunities, Ann Intern Med. 2015;163(9):715-717

Résumé

Les patients victimes de violences (enfants et femmes surtout) sortent souvent de l’hôpital pour retrouver les mêmes conditions de vie. Les médecins sont souvent démunis pour agir. Un nouveau programme d’assistance (HVIPS- Hospital–based violence intervention programme) est décrit dans l’article. Il consiste à utiliser le créneau de temps de l’hospitalisation pour lancer un programme éducatif, à un moment où le patient y est sensible. Le programme se poursuit par des contacts et une assistance téléphonique à domicile. Il existe plusieurs programmes de ce type, mais celui décrit implique autant des psychologues professionnels que des soignants formés à cet effet.
De façon générale, le programme montre (par étude randomisées) que son application réduit les plaintes ultérieures, les délits et crimes pour violence, et réduit le chômage de ces familles comparé aux familles non prises en charge; les obstacles à l’éducation sont recensés, et chaque obstacle a son propre traitement (peur de la révélation à la police, scepticisme sur les solutions proposées, difficultés financières à mettre en route le programme y compris pour les soignants, etc.)

Mon avis

Mon avis : une bonne synthèse sur un sujet difficile