Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Pertinence, médecine défensive, surdiagnostic, surmédicalisation

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2010 - Enquête sur la pratique de la médecine défensive

21/08/2015

Bishop. T., Federman A. Keyhani S. Physicians’ views on Defensive Medicine : A national Survey Arch int Med, 2010, 170 : 1081-1083

Résumé

Travail Américain portant sur 1500 médecins de chacune des quatre catégories suivantes : généralistes, spécialités médicales, spécialités chirurgicales, autres. La moitié de ces médecins tirés au sort ont reçu un questionnaire leur demandant leur niveau d’accord avec deux affirmations : (i) les docteurs prescrivent plus d’examens que nécessaire pour se protéger de poursuites légales, et (ii) les prescriptions inutiles ne seront pas réduites tant que le risque de poursuite légale existe. Les résultats montre que les 1231 médecins qui ont répondu (50,9%) plutôt plus âgés que l’échantillon total, mais sans différence sur les reste des marqueurs d’activité et de sexe, 91% répondent par l’affirmative sur leur pratique de médecine défensive, et sur leur intention de continuer.

Mon avis

Un bon article, avec une étude solide.