Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Pertinence, médecine défensive, surdiagnostic, surmédicalisation

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2016 - Etude d'une base nationale de dossiers suédois

27/09/2016

SHen Q., Schelin M., Joud A., Cao Y., Adami, H., Cnattingius S., Fall K., Valdimarsdottir, U., Injuries before and after diagnosis of cancer, : nationwide register based study, BMJ 2016, 354 :i4218

Résumé

L’admission à l’hôpital pour bilan de cancer, diagnostic, est une période à risque.

Travail sur la Base Suédoise des Hospitalisations pour cancer : 720 901 patients inclus de 1991 à 2009.  7306 EIG liés à la pathologie (complications, thérapeutique, retard diagnostic divers) dans la période de diagnostic (0,6/1000 patients mois) et 8331 EIG non médicaux – toutes les causes externes, traumas associés aux examens, etc. (0,69/1000 patient/mois).

Le risque augmente deux semaines avant la confirmation du diagnostic, et le pic concerne les 2 semaines immédiatement après le diagnostic.

Mon avis

Mon avis : très bonne étude qui montre un risque plutôt méconnu jusqu'à présent.