Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Pertinence, médecine défensive, surdiagnostic, surmédicalisation

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2010 - La transparence sur les EIG peut elle réduire les plaintes?

21/08/2015

Langel  S. Adverting Medical Malpractice lawsuits :effective medecine- or inadequate cure ?Health affairs, 2010, 29,9,1565-68

Résumé

L’article part d’un évènement obstétrical grave associé aux soins, où la transparence de l’équipe médicale vis-à-vis des parents a évité leur plainte tout en garantissant une prise en charge médicale efficace (affaire de la famille Stout). L’administration Obama a voulu rebondir sur ce fait divers pour encourager la transparence sur l’erreur avec un plaidoyer sur les effets secondaires bénéfiques sur les plaintes. Un programme pilote  financé par l’AHRQ (fairview northland project) teste la réalité du concept en donnant une importance particulière à toutes les phases utiles à réduire les  plaintes: prévention, information rapide quand un incident est survenu, négociation à l’amiable et paiement de compensation rapide quand l’incident est constitué et la victime avérée, stratégie judiciaire courte quand l’affaire va jusqu'à la justice.
Le résultat n’est pas encore acquis et le coût des plaintes reste lourd pour le système américain : 54,4 milliards de $ en 2008, soit 2,4% du total des dépenses de santé de la nation. Évidemment, ces chiffres encouragent à réduire par tout moyen cette poche. Le président Obama a voulu attaquer le problème par une action ciblée sur la médecine défensive. Le programme  de recherche se poursuit sans avoir encore donné de résultat spectaculaire.

Mon avis

Bon article pour expliquer les nouveaux liens entre assurance et engagement de Qualité et sécurité des médecins US après la réforme Obama… mais pas de résultats.