Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

Pertinence, médecine défensive, surdiagnostic, surmédicalisation

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page

2019 - Plus de complications infectieuses pour des patients recrutés avec une faible pertinence de l’indication

17/06/2019

Badgery-Parker T, Pearson S, Dunn S, Elshaug AG. Measuring Hospital-Acquired Complications Associated With Low-Value Care. JAMA Intern Med. 2019;179(4):499–505. doi:10.1001/jamainternmed.2018.7464

Résumé

Ces auteurs australiens examinent 9330 admissions critiquables pour leurs indications sur 7 diagnostics/ interventions inutiles ou peu utiles (Low value surgery) effectuées entre juillet 2014 et Juin 2017. Ces interventions incluent des endoscopies pour dyspnée chez des sujets de moins de 55 ans (3689), des arthroscopies inutiles du genou pour arthrite ou ménisque  (3963), des colonoscopies sur des sujets de moins de 50 ans (665), des explorations endo-vasculaires sur anévrisme aortique abdominal silencieux chez des patients à haut risque (508), des endartériectomies carotidiennes chez des patients asymptomatiques à haut risque (373), des interventions sur le dos chez des patients asymptomatiques (56).

Entre 0,2% et 15% de ces patients, selon la chirurgie, ont développé une complication infectieuse, la plupart du temps associée aux soins.

Compte tenu du coût et du risque de prise en charge de ces infections, le manque de pertinence de l’indication chirurgicale apparaît encore plus inacceptable.

Mon avis

Mon avis : le sujet est intéressant mais la démonstration dans l'article est relativement faible, surtout pour une publication dans JAMA.